Le campus virtuel de l’université de Béjaia : Etat des lieux

10 Juin 2013
Présenté par L’hadi BOUZIDI
Section chargée du e-learning

Campus virtuel

Introduction

Il n’est pas possible, en 2013, d’ignorer l’apport et la nécessité des TIC. L’explosion de l’utilisation d’Internet par le simple citoyen montre clairement que ces technologies sont largement utilisées à l’intérieur comme à l’extérieur de l’université. La démocratisation des ordinateurs et la réduction des prix des PC et notamment les notebooks ont permis à beaucoup de nos étudiants de se doter de ces précieux équipements informatiques. Notre université a mis en œuvre une solution technologique et organisationnelle adaptée au contexte universitaire. Cette solution permet de répondre aux besoins de médiatisation, de collaboration et d’apprentissage en ligne exprimés par notre communauté universitaire. Une stratégie de déploiement de cette solution a été menée depuis plusieurs années. Des résultats positifs ont été obtenus, mais nous pensons que beaucoup d’efforts restent encore à fournir notamment sur les plans de l’information, de la sensibilisation et de la formation. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir notre campus virtuel. A travers cette découverte, vous comprendrais mieux l’importance de son utilisation et surtout comment il pourra apporter de véritables solutions à certains problèmes que nous vivons comme le problème d’affichage des notes ou la communication entre les enseignants et les étudiants d’une part et entre les départements et les enseignants d’autres part.

Le campus virtuel : une véritable solution techno-pédagogique

Avant tout autre chose, il faut savoir que nous n’avons rien inventé, le campus virtuel est largement utilisé dans les pays développés et même dans certains pays sous développés. Il a fait ses preuves que ce soit sur le plan pédagogique que sur le plan administratif. On parle, le plus souvent, d’environnements numériques de travail qui sont de véritables applications Web intégrée permettant aux différents acteurs d’une communauté éducative d’accéder, à travers un seul portail Web, à tous les services de leur intranet englobant la gestion de la scolarité, la gestion administrative, la communication et l’apprentissage en ligne. Nous ne sommes pas encore là, mais nous avons mis en œuvre une solution qui s’y rapproche. Cette solution n’est pas encore entièrement intégrée et ne permet pas notamment d’accéder à des services de gestion de scolarité et d’administration, mais permet déjà à tous les acteurs de notre université de profiter de plusieurs services comme la collaboration à distance, l’apprentissage en ligne, l’encadrement à distance, l’affichage (médiatisation) d’informations, et la mutualisation de logiciels. Nous avons déployé cette solution depuis 2008. Au jour d’aujourd’hui, tous les étudiants, tous les enseignants et tous les travailleurs possèdent des comptes d’accès au campus virtuel. Près de 1000 espaces virtuels sont crées. Durant la fin du moi de mai et début du moi de juin 2013, nous avons, en moyenne, près de 5000 connexions par jour. Ceci témoigne d’une forte demande de la part de nos étudiants qui accèdent aux campus virtuel pour s’informer des nouvelles de leurs départements et surtout pour voir leurs notes. Nous avons, malheureusement, constaté que beaucoup d’étudiants ne se connectent pas au campus virtuel et ne profitent pas des services offerts.


Stats

Les espaces d’affichage : le lieu le plus visité par nos étudiants

Nos étudiants se connectent le plus souvent sur les espaces virtuels d’affichages de leurs départements au détriment des espaces de cours en ligne. En général, ceci est fait pour chercher leurs notes. C’est malheureusement le constat que nous faisons. On peut comprendre aisément deux choses : soit les espaces de cours en ligne les intéressent moins que les espaces d’affichage, soit que ces cours en lignes ne sont pas suffisamment riches pour les attirer. Nous pensons que les deux choses sont vraies, bien que nous privilégiions l’hypothèque de la pauvreté informationnelle des cours en ligne. Cela dit, les espaces d’affichage devraient résoudre un véritable problème d’information et de communication entre les départements et leurs étudiants. Nous sommes convaincus que les panneaux d’affichage physiques ne constituent pas la bonne solution pour garantir l’accessibilité à l’information par les étudiants. La cause de ceci est évidement connue de tous : soit les affiches sont déchirées, soit les panneaux d’affichage ne sont pas suffisamment grands pour contenir toutes les affiches. Il faut donc, impérativement, exploiter l’affichage en ligne qui a l’avantage d’une meilleure traçabilité et d’une visibilité permanente. A cet effet, nous avons formé une soixantaine d’administrateurs délégués rattachés aux différents départements de notre université. Ces personnes constituent le relai entre la section chargée du e-learning et les départements. Ils ont pour principale tâche de gérer les espaces d’affichage. En plus de cela, ils sont chargés aussi d’assister les départements dans leur gestion des espaces de collaboration, de cours en ligne et d’encadrement.

Les espaces des cours en ligne : un véritable appui pour le cours en classe

Nous sommes convaincus que les espaces de cours en ligne constituent un véritable appui aux cours en classe. Bien qu’il existe, dans notre campus virtuel, de véritables cours en ligne garnies de ressources et d’activités pédagogiques, ils restent trop peu nombreux. Cette situation peut être expliquée par au moins deux choses : d’une part, la gestion d’un cours en ligne demande un minimum de compétences qui ne sont pas nécessairement acquises par nos enseignants, d’autre part, les enseignants ne sont pas suffisamment sensibilisés sur les apports de l’utilisation de solution. Nous soupçonnons aussi que les enseignants ont une idée préconçue sur la difficulté de gérer un cours en ligne. Ils pourraient, peut être, penser que c’est difficile et que ça va leur prendre trop de temps. Enfin, il se pourrait aussi que le manque de confiance que l’on accord au réseau Internet soit une source de démotivation et de crainte aboutissant à l’utilisation d’une solution qui va leur créer plus de problème qu’elle en résout. Nous sommes convaincus que la situation actuelle est certainement pire que si les enseignants exploitaient un minimum de ce qu’ils pourraient faire avec ces espaces de cours en ligne. Il faut qu’ils soient rassurés : la gestion approfondie d’un cours en ligne nécessite effectivement une formation (30 heures environ), mais ce qu’ils devraient faire, dans un premier temps, ne leur demandera pas beaucoup de temps ni un grand savoir-faire. En effet, ils peuvent exploiter ces espaces de cours comme des espaces de communication, de médiatisation et d’affichage des notes uniquement. Ainsi, ils pourront, à tous moment, informer leurs étudiants sur les évènements du cours, afficher les notes de TD, de TP et d’EMD, ouvrir des forums de discussions autour de leurs cours et déposer les polycopiés et les corrigés d’examens au format PDF. Bien évidemment, ils peuvent faire beaucoup plus que ça, mais dans un premier temps cela va améliorer énormément la situation et permettra à chaque enseignant de créer un lien permanent de communication avec ses étudiants.

Les espaces d’encadrement : un excellent outil sous utilisé

L’encadrement des étudiants consistant à suivre leurs projets de fin d’études est une activité pédagogique qui se distingue des cours en classe par sa flexibilité dans l’organisation des séances de travail. Les difficultés que rencontrent le plus souvent les étudiants et les enseignants, dans cette activité, sont : la planification des séances de travail, le partage de documents et la traçabilité du processus de suivi des différentes phases du projet. Les espaces d’encadrements en ligne constituent, à notre avis, une excellente solution à ces difficultés. Bien que notre campus virtuel permette à chaque département de créer tous les espaces d’encadrement des projets de fin d’études qui lui sont rattaché, très peu d’espaces sont crées.

Les espaces de publication

Les espaces de publication sont prévues pour mutualiser les mémoires de PFE et les thèses. Chaque département dispose de son propre espace de publication. Actuellement, aucun département n’exploite cet outil.

Les espaces de collaboration pour améliorer le fonctionnement des départements

La collaboration à distance est devenue une nécessité avec le développement rapide des outils de communication. Ainsi, la téléphonie mobile est déjà largement utilisée par les enseignants et les chefs de département pour travailler plus rapidement et effacer la contrainte spatiale. Les SMS et les e-mails qui constituent un moyen de communication asynchrone permet d’effacer non seulement la contrainte spéciale, mais aussi la contrainte temporelle. Mais cette solution reste couteuse et limitée. Les espaces de collaboration à distance qui sont opérationnels depuis plusieurs années dans notre campus virtuel permettent une communication plus flexible et plus élaborée que celle offerte par le téléphone ou la messagerie électronique. Les collaborateurs peuvent utiliser des espaces de partage de documents et gérer des plannings d’évènements et participer à des forums de discussions dédiés.

Les espaces de mutualisation de ressources : La logithèque déjà opérationnelle

Les espaces de mutualisation des ressources permettent à nos utilisateurs de télécharger des fichiers électroniques (vidéos, audio, logiciels) directement depuis l’Intranet. Ceci permet d’éviter d’avoir recours à des connexions lentes (et quelques fois inexistantes) sur Internet. Actuellement, une logithèque est opérationnelle. Elle mutualise des logiciels open source et gratuit largement utilisés en milieu universitaire. Pour Alimenter cette logithèque, nous avons créé un forum de discussion avec les enseignants. Ces derniers ont la possibilité de suggérer des logiciels à mutualiser.

Conclusion

Il faut retenir au moins trois choses à travers cet article : La première est que nous avons une solution technologique opérationnelle qui n’est certes pas optimisée, mais qui offre des espaces de collaboration, de cours en ligne, d’affichage, de suivi de PFE, et de mutualisation de ressources électroniques. La seconde est que, nous avons à la fois une forte demande des étudiants et surtout des contraintes et des difficultés sur le terrain qui nécessitent le recours à l’affichage en ligne et à une communication plus efficace. La troisième chose est que nous constatons une sous utilisation des services offerts par notre campus virtuel. Nous sommes sûres que la solution à cette situation réside dans, au moins, quatre points :

     
  • renforcer les équipes techniques chargées de la gestion des plates formes Web,
  • organiser des sessions de formation des enseignants sur la gestion de cours en ligne,
  • inciter les enseignants à exploiter des espaces de cours en ligne pour créer des canaux de communication avec leurs étudiants
  • former et sensibiliser les responsables pour qu’ils puissent exploiter les espaces de collaboration à distance
Béjaia, 10 Juin 2013
Lhadi BOUZIDI
Expert en e-learning

Modifié le: jeudi 15 août 2013, 14:19