Help with Search courses

La thématique « Architecture urbaine » se veut un lieu et un moment ou l’apprenant aura l’occasion de saisir les rapports étroits entre l’architecture et le contexte urbain. Ainsi, cette orientation permettra également d’acquérir des compétences et des savoirs sur les processus à la base de la fabrication de la ville et de son image. L’échelle d’approche offre la possibilité de sensibiliser l’apprenant à cet entre-deux (architecture et urbanisme) qui commande une maitrise et une assimilation nécessaire. Ainsi, s’initier à la composition urbaine, aux figures urbaines, à la morphologie, aux espaces publics et aux paysages urbains nécessitent des savoirs profonds (sociaux, économiques et environnementaux) et des capacités artistiques ou créatives adéquates.

 Objectifs d’apprentissage

  • Sensibilisation à la complexité de l’urbain (Social, économique, culturel et environnemental).
  • Initiation à la conception des espaces publics.
  • Initiation aux champs connexes à l’architecture.

 Liste non exhaustive des sujets susceptibles d’être traités dans cette coloration (5 max)

Intervention en milieu urbain (tissu préexistant), Conception/aménagement d’un espace public, Grand équipement urbain (avec impact paysager sensible), Aménagement parcs, jardins. Réhabilitation/rénovation/restructuration avec intention de mettre en exergue l’identité d’un lieu ou d’une ville.  

Contenu : Le séminaire a pour objectif d’aider les apprenants à répondre aux questions touchant à la culture constructive, à l’environnement et aux notions d’architecture et de ville durables, intégrant l’aspect technologique. Cette pré-spécialisation du métier de l’architecte prend en charge la conception éco-responsable et les techniques intégrées dans un milieu de vie et sur un territoire donné. Le séminaire met l’accent sur des domaines de réflexion variés mais intimement liés visant à créer des liens entre logique de conception et logique constructive :

  • Ambiances physiques et confort,
  • architecture durable,
  • matériaux et écoconstruction,
  • qualité environnementale,
  • choix et usages des matériaux innovants

THEMATIQUE 3 : ARCHITECTURE, ENVIRONNEMENT ET TECHNOLOGIES

 Cette thématique entend instaurer un cadre de sensibilisation et d’initiation permettant à l’apprenant de s’informer et d’explorer les apports de la connaissance scientifique et technique dans la pratique architecturale. En effet, la mission de l’architecte n’est pas seulement l’insertion d’un objet dans un environnement social, culturel ou naturel, mais aussi dans un environnement technologique. Les enjeux énergétiques et écologiques imposent des démarches très pointues en termes de conception de l’espace et de l’insertion des technologies. L’architecture est aussi appelée à être « performante » tant elle s’inscrit dans le quotidien et ses modes de consommation.

Cette thématique offre l’occasion d’expérimenter les insertions technologiques dans le processus du projet et dans l’acte de bâtir en vue d’atteindre des performances aussi bien sur le plan fonctionnel, que sur le plan économique et environnemental.

 Objectifs d’apprentissage

  • Initiation et   construction d’un savoir cohérent (épistémologie) sur la thématique (vocabulaires, concepts, notions, actualités, problématiques…). 
  • Initiation et maitrise des outils conceptuels, méthodologiques ou logistiques appropriés pour l’établissement de diagnostics en rapport avec la thématique (par la pratique, l’exploration, l’analyse, la manipulation d’appareillage…).  
  • Sensibiliser les étudiants sur la menace du réchauffement climatique, et des progrès technologiques et leurs apports dans le domaine du bâtiment.
  • Acquisition des informations relatives à l’insertion des nouvelles technologies dans le bâtiment
  • Initiation à l’introduction de l’ « intelligence » dans le bâtiment.

 Liste non exhaustive des sujets susceptibles d’être traités dans cette coloration (5 max)

Matériaux intelligents et performances énergétiques, Domotique, immotique, bâtiments bioclimatiques, performances ambiantales, bâtiments résilients.

Contenu : Le séminaire aborde les problématiques de conservation, restauration, transformation et mise en valeur du patrimoine architectural, ainsi que la question de son usage dans la ville actuelle (évolution des métiers et des compétences, prise de conscience des gouvernants et appropriation identitaire des habitants).

Un accent particulier est mis sur la dimension de l’intervention de l’architecte sur le bâti existant, dans le cadre social, culturel et législatif.

A travers le contexte local ou national comme terrain d’études privilégié, le contenu du séminaire se focalise tout particulièrement sur le patrimoine Algérien Ottoman, Arabo-mauresque et Colonial. 

Il engage les participants du séminaire dans des débats clés et des orientations majeures sur la pratique d’une architecture sensible à l’héritage patrimonial :

Forme d'intervention sur l’« existant »

Culture du diagnostic

 Respect de l’objet architectural, urbain et paysager

Connaissances techniques, culturelles, administratives et législatives 

Le séminaire met en avant l’intégration sociale du concept de préservation ou de transformation et sa qualité de levier pour le développement économique et environnemental.

Ce séminaire met l’accent sur le domaine spécifique que constituent le logement et l’habitat urbain et rural. Il se positionne sur les enjeux majeurs de la gestion, de l’aménagement et du devenir de la ville Algérienne ainsi que des espaces résidentiels. Il propose ainsi une approche du fait urbain à ses différentes échelles : • du logement à l’espace urbain, • des petites villes aux métropoles • les centres villes, les quartiers, les territoires périurbains • Du rural à l’urbain Il engage les participants du séminaire dans des débats clés et des orientations majeures sur la politique de l’habitat en Algérie : • les acteurs et la chronologie des actions • la fragmentation et l’étalement des villes, l’inachèvement • la crise du logement et le renouvellement urbain, • les mutations sociales et spatiales • la place de la nature en ville • les dimensions énergétique et climatique dans l’habitat. Une approche basée sur les expériences locales, l’histoire des réformes en Algérie et le cadre législatif est primordiale afin de fournir à l’apprenant toute la latitude dans son choix futur de spécialisation.